32.8 C
Merzouga
jeudi, juin 22, 2017

Le Dakar… jusqu’en Inde!

Dans la foulée des « Challenge Merzouga » accueillis par la Bassella Race en Espagne et l’Enduropale du Touquet dans le nord de la France, un pilote sera invité sur le Merzouga Rally 2017 et sur le Dakar 2018 à l’issue de la Baja India, programmée du 7 au 9 avril prochains dans le désert du Rajasthan.

En 2015, « CS » Santosh était le premier pilote indien à se présenter sur le Dakar. Deux ans plus tard, la délégation a doublé de volume avec le renfort d’Aravind Prabhakar, engagé dans l’écurie franco-indienne Sherco-TVS, tandis que le constructeur Hero faisait une entrée remarquée sur l’épreuve grâce à Joaquim Rodrigues (12ème). Il y a sans aucun doute un mouvement d’ampleur qui se précise du côté de Bangalore, où sont établis les deux pionniers en question. Mais c’est pourtant à plusieurs milliers de kilomètres de la troisième ville du pays, au cœur du désert du Rajasthan, que se tiendra la première édition de la Baja India du 7 au 9 avril, appelée à devenir le rendez-vous national du tout-terrain. Les performances de « CS », arrivé à Buenos Aires en 36ème position en 2015 (47ème en 2017), ont manifestement inspiré les pilotes de cross et d’enduro qui auront déjà un test d’endurance à passer sur la Baja India, avec deux étapes de plus de 200 km de sable et de pistes sur deux jours. C’est sur cet exercice que sera sélectionné le vainqueur d’un Dakar Challenge, ayant dans un premier temps un accès gratuit à l’édition 2017 du Merzouga Rally. Si la montée en puissance dans le monde du rallye raid est supportée par l’impétrant dans les dunes du Maroc, il aura alors toutes ses chances de devenir le troisième représentant indien sur le Dakar… en janvier 2018.